LES JARDINS DE QUERCY
LES  JARDINS  DE  QUERCY

Des jardins dans un jardin....

Les jardins de Quercy , sur une superficie d’un hectare, forment une ensemble de jardins traités dans un esprit différent  mais dans le cadre d'une conception  influencée par les jardins britanniques.


Les Jardins de Quercy  sont  labellisés "Jardin Remarquable" par le Ministère de la Culture depuis 2007.

Le Jardin de Niel

Ce jardin. , de petite taille, est installé à la place d'une vigne qui ne nous donnait pas une entière satisfaction. C'est un jardin  "classique", clos,  au dessin régulier  : une pelouse centrale  de forme arrondie est entourée par des arbustes au feuillage persistant, des  rosiers, des plantes vivaces et des poches d'annuelles. Jardin du souvenir, nous lui avons donné le nom d'un ami (Neil Robertson, éminent jardinier en Australie) décédé en 2018 qui nous avait, 20 ans plus tôt, encouragé à poursuivre la réalisation de ce jardin.

Le Jardin blanc

la double mixed-border de ce jardin est en majorité composée de végétaux à fleurs blanches et de feuillages gris. Les trois cycles de floraison s'y succèdent : en mai et juin, pivoines, rosiers'Iceberg', 'Moonlight', Incarvilléa, salvia 'Ostfriesland', en juillet/aout , lavateres 'Barnsley', monarde 'Schneewittchen', lis, delphinium 'Galahad', Nicotinia sylvestris, en aout/septembre, phlox'White Admiral', lysimachia  clethroides,cosmos 'Double click Snow Puff', aster 'White ladies', dahlias.

Le Granny's Corner

est une terrasse ombragée prévue pour le repos.

Dans ce lieu, autour d'une petite fontaine, se trouvent plusieurs grandes potées de plantes annuelles dont les thèmes peuvent changer d'une année sur l'autre. En 2015, toutes ces potées étaient composées de plantes à petites fleurs blanches et bleues.

Le Jardin des ruines romaines

En remplacement  d'un espace devenu, au fil des années, difficilement maitrisable nous avons créé un jardin d'inspiration méditérannéene, appelé "le Jardin des. ruines romaines" puisqu,il est parsemé de poteries, d'urnes, de ruines, etc dans l'esprit de ces contructions de jardins qu'on nommait jadis des fabriques. Les couleurs bleu, jaune, argenté y sont dominantes : nepeta, lavandes, hypericum, rosiers, sauges, hélichrysum...

le théâtre végétal

Créé il y a une vigntaine d'années, ce jardin que l'on découvre avec surprise s'ouvre largement sur le paysage environnant. Dessiné comme un petit théâtre"à l'italienne", pour épouser la pente naturelle du sol, il est composé, par niveaux, de loges en laurier-tin, de rosiers 'The Fairy', de perowskia et d'une scène envahie par des gauras. 

Le jardin des cyprés: De nombreux cyprès entourent un tapis de geranium 'Endressii', de rosiers mauves, et d'alium 'Giganteum'. Sur des supports grimpent des rosiers et des clématites.

les 2 jardins anglais

Dans ces jardins, les règles classiques d'un jardin à l'anglaise sont appliquées : autour de la pelouse centrale dégagée, des massifs de plantes vivaces et de rosiers  sont installés en fonction des trois critères : la période de floraison, la couleur et la hauteur. La chromatique des couleurs y est respectée : pas de couleurs trop vives , beaucoup de dégradés avec une priorité au trio bleu, rose, blanc.

le jardin formel entièrement clos de haies, obéit à un tracé régulier et symétrique  peu courant dans « Les Jardins de Quercy ».

Ce petit jardin a été planté non pas en mosaïculture comme les jardins  « à la française », mais en touches répétées bleues et jaunes. les végétaux utilisés  sont positionnés de façon à créer une forte densité. Les aulx 'Summer Drummer' dominent l'ensemble.

Le jardin australien

Le plan s'organise autour d'une rivière sèche de galets, surmontée par un "deck" conduisant à une petite terrasse en bois. Il s'agit d'un jardin de graminées et de sables de différentes teintes.Sur une légère surélévation phormium et cordylines apportent une note colorée.

Le jardin du serpent

L’idée de ce jardin, créé en 2012, est inspirée par les « hot gardens » anglais avec un mélange de couleurs vives. Le dessin du sentier reproduit le serpent peint sur le totem. ( oeuvre  de Matthieu  Herreman)

Le jardin intimiste 

Ce jardin tout en longueur, bordé de buis,  est en contraste avec" le jardin du serpent" qui est en face. Seule la couleur bleue est utilisée pour les trois cycles de floraison; plantes  choisies : en juin delphinium pacific, en juillet agapanthes, en aout/septembre salvia uliginosa.

Le jardin des musicienns

Un grand tapis de geranium 'endressii', de rosiers 'Ballerina' entoure les trois statues d'angelots en train de jouer de la musique. Des lavatères et des perowskia prennent le relais à partir de juillet.

le jardin indien

Près de ce jardin, nos visiteurs trouvent des chaises et des tables pour pique-niquer et la possibilité de prendre une boisson et de déguster une patisserie maison. 

 

informations sur le jardin indien

Le cloître végétal

Enchassé dans des haies d'eleagnus et autres végétaux, le but de ce petit jardin fermé sur lui-même est d'offrir un espace sans couleurs vives  dont le dessin est une évocation libre d'une partie de cloître. 

Le Jardin des terrasses andalouses

 Le Jardin des Terrasses Andalouses a été pensé, dessiné et bâti dans un esprit différent des autres jardins. Nous avons voulu créer un grand jardin minéral composé de huit terrasses, comme un très grand escalier, avec assez peu de végétal, des potées, des statues, des bassins , des fontaines et des jeux d'eau.  les nombreux murs ont  pour la plupart , été peints en"bleu Majorelle". Depuis la plus haute terrasse, une vue panoramique a été dégagée pour mettre en valeur le dessin du labyrinthe .