LES JARDINS DE QUERCY
LES  JARDINS  DE  QUERCY

PLAN DU JARDIN

 

Le cheminement dans les Jardins de Quercy

 

Nous proposons une visite libre des Jardins de Quercy à partir d’un plan, avec le schéma ci-joint.

 

 Venant du parking, vont se suivre « le Jardin de Neil », petit jardin « classique » en mémoire d’un ami australien , grand jardiner, récemment disparu, et en face  «  le Jardin des topiaires »,un  petit "Potager en pots" à découvrir en grimpant un petit chemin , la traversée du « Jardin blanc » et l’arrivée  au Granny’s corner pour un moment de détente sur une terrasse fleurie, à l’ombre d’un grand frêne, au son du bruit rafraichissant d’une petite fontaine.

 

La visite se poursuit  par le «Jardin des ruines romaines », puis l’entrée dans le Théâtre végétal (avec la vue sur la campagne de 3 départements : 12, 81, 82) et  ensuite, l’observation du tableau composé du « Jardin des cyprès ».

 

La déambulation le long du grand chemin avec ses sambuccus pourpre permet d'appercevoir les « Jardins anglais ». En quelques enjambées nous arrivons au "demi-cercle jaune" et dans le sous - bois pour déboucher sur le « Jardin asiatique  et celui des dahlias.

 

L’entrée dans les petits jardins clos se fait ensuite sous une gloriette sans plantes pour en conserver la belle architecture. On entre successivement dans le «  Jardin australien »,le Jardin  Formel », régulier, le «  Jardin  intimiste »avec ses lignées d’Agapanthes, et enfin le « Jardin du serpent ».

 

Nous arrivons maintenant dans le « Jardin des musiciens »,  suivi du « Jardin de cloitre » aux strictes couleurs : vert/gris (le feuillage des hautes haies, d’Eleagnus), blanc (les quatre grands Hydrangeas et le gravier) noir (les Ophiopogons et le charbon de bois étalé sur le sol).

 

Voici à  présent  le long « Jardin indien. Laissons la parole pour décrire ce jardin à une journaliste venue visiter les Jardins de Quercy :«  il y en a un qui m’a particulièrement plu, c’est le Jardin Indien construit autour de 8 colonnes en grés rapportées d’Inde et inspiré des jardins du Rajasthan. Haut en couleur, c’est un jardin joyeux et les petits jets d’eau assurent le spectacle. Une  jolie expérience » Extrait de l’émission « les programmes classiques d’Anne Voisin » du vendredi 26 juillet 2019 sur France Musique.

 

L’arrivée vers le « Jardin des terrasses andalouses » se fait par le bas, car c’est la vue la plus spectaculaire,  après avoir cherché son chemin dans le labyrinthe.

La montée graduelle des  8 terrasses contourne des potées fleuries et de petits bassins. Au sommet, en se retournant et en profitant d’un banc installé là, la vue s’offre sur ces terrasses, sur le labyrinthe et sur la campagne lointaine.

 

Là, vous pouvez  monter quelques marches et trouver la sortie ou bien  passer sous une tonelle pour découvrir véritablemnet les  trois « Jardins anglais » avec leurs mixed borders encerclant de grandes pelouses